Les actions de l’ADRA

L’ADRA est présente à toutes les réunions officielles voulues par le législateur, comme la Commission Consultative de l'Environnement, la Commission Tripartite de l’Environnement, la Commission Consultative d'Aide aux Riverains – CCAR pour les aides à l’insonorisation, etc…
L’ADRA défend les droits des riverains auprès des élus et des autorités publiques françaises et suisses. Elle attire l’attention sur les méfaits du trafic aérien sur l’environnement et les populations.
L’ADRA a participé à la mise en place de stations de mesures du bruit dans les communes autour de l’aéroport à partir de 2007. Ces stations font partie d’un réseau indépendant European Aircraft Noise Services, EANS, qui enregistre le bruit des avions consultable sur www.eans.net.
L’ADRA assure le suivi de six stations de mesure du bruit installées par les communes au plus près des habitations.
L’ADRA apporte son expertise sur les questions techniques des procédures d’envol des avions et sur les dommages causés par le bruit sur la santé.
L’ADRA informe les citoyens par des conférences publiques et des communiqués dans la presse.
L'ADRA a initié plusieurs réunions publiques sur le rattachement ferroviaire de l'aéroport, tel que préconisé par la Commission nationale du débat public.
L’ADRA alerte les autorités sur les projets de développement de l’Aéroport de Bâle-Mulhouse par la Confédération Helvétique dans son rapport annuel de la politique aéronautique suisse 2016 (LUPO-PSIA). Par une motion envoyée aux cantons BS et BL, au Conseil d’Administration de l’Euroairport et aux Conseils Municipaux des communes riveraines, l’ADRA demande qu’avant tout développement, les droits légitimes de tous les riverains soient garantis.
L’ADRA demande la fin des dérogations aux vols de nuit entre 24h et 6h

ADRA Euroairport Hesingue bruit

Mais,
L’ADRA déplore aussi l’absence d’avancée sur les principaux dossiers, comme la courbe ELBEG, le repos nocturne, le suivi des trajectoires et de la trace sonore des avions au sol.
L’ADRA est préoccupé par l’augmentation des nuisances due à la progression constante des mouvements, surtout aux heures nocturnes sensibles pour le sommeil.
L’ADRA compte sur le soutien de nos élus qui siègent aux diverses commissions et surtout au Conseil d’Administration de l’EuroAirport pour promouvoir un développement raisonné et durable de l’aéroport, afin de prendre aussi en compte le bien-être de leurs administrés sur le plan de la santé, du cadre de vie et du patrimoine immobilier.
L'ADRA constate le peu de présence des élus locaux à ces réunions, voir leur absence et le manque de soutien pour défendre les intérêts des riverains français par rapport au lobbying Suisse. La représentation du côté Allemand et Suisse est notable.
L'ADRA pense que le chantage aux emplois est injustifié au regard des défis environnementaux et sanitaires qui doivent nous préoccuper.