Le Rapport 2018 de l’ACNUSA

Dans son rapport, l’ACNUSA dresse le bilan des recommandations formulées depuis 2010, date à laquelle l’Autorité a vu ses compétences élargies à l’ensemble des nuisances environnementales sur et autour des aéroports. Beaucoup de ces recommandations, visant à réduire les nuisances, ne sont pas encore mises en place à Bâle-Mulhouse.

L’ACNUSA identifie cinq axes de progrès issus des enseignements de l’année 2018 :
1. Le renforcement de l’encadrement pour les vols nocturnes
2. Une meilleure compensation des nuisances sonores
3. La prise en compte des conséquences du trafic aérien sur l’environnement
4. La lutte contre la pollution atmosphérique
5. L’efficacité des restrictions environnementales.

La contribution « importante » de l’ACNUSA sera intégrée aux travaux du Gouvernement. « Le défi de la protection des riverains doit tous nous rassembler et amener l’ensemble des acteurs à travailler ensemble. Cette contribution de l’ACNUSA y participe et sera précieuse pour les actions que nous déployons et que nous devons imaginer pour l’avenir ». Mme Elisabeth Borne, Ministre chargée des Transports, auprès du Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire

Belles paroles ; les riverains attendent depuis longtemps des actes concrets.
Lire le rapport en ligne